Nouvelles

Les annonces et nouvelles dignes de mention, compétitions et autres événements artistiques auxquels je participe

 

Exposition 'New Works' à la Galerie Youn

Le tableau Sandbanks, présentement exposé à la Galerie Youn jusqu'au 11 mars 2017

Le tableau Sandbanks, présentement exposé à la Galerie Youn jusqu'au 11 mars 2017

Deux œuvres majeures présentement exposées

Le tableau Sandbanks aux cotés d'un buste par Gosia (centre) et d'une lithographie d'Annyen Lam (gauche)

Deux de mes œuvres sont actuellement exposées dans cette exposition collective : Sandbanks et Burning Down the House.

Véritables pièces de collection, ces deux tableaux représentent un jalon important dans ma carrière artistique puisqu'elles sont respectivement les deux premières œuvres en grand format avec ce style unique à texture verticale que j'ai développé au cours des dernières années, celles-ci démontrant ainsi pleinement tout le potentiel de ce style jamais vu.

Présentant une qualité tactile des plus invitantes, cette texture en relief novatrice est réalisée à l'aide d'un couteau à peindre, en sculptant et repoussant des couches épaisses de peinture à l'huile d'une gestuelle contrôlée et répétitive afin de recréer un pattern similaire à une série infinie de petites lattes verticales.

Ce motif tridimensionnel génère à son tour un effet d'écran lenticulaire qui augmente la luminosité du tableau en focalisant toute la lumière réfléchie vers l'avant de l'œuvre et vers le spectateur. Ce même effet cause l'aspect de l'œuvre à changer constamment en fonction de l'angle et la position de l'observateur en modulant l'intensité des couleurs et présentant différentes variantes de sa composition.

Lisez leur histoires respectives ci-bas pour connaitre d'avantage sur l'inspiration et les processus dans leur création afin apprécier pleinement l'expérience unique et immersive de ces œuvres exceptionnelles lors de votre visite de l'exposition, en cours jusqu'au 11 mars prochain à la Galerie Youn!

Exposition New Works · À propos de la Galerie Youn

 

Vidéo de l'exposition maintenant en ligne

Si vous avez manqué le vernissage en janvier dernier, la Galerie Youn a récemment publié une vidéo de cette exposition de groupe où ils ont invité quelques talents nouvellement découverts à présenter leurs dernières œuvres aux cotés des artistes de la galerie.

Filmée et réalisée par Claudel Désir juste avant le début de l'événement, la vidéo présente les œuvres en vedette ainsi que des interviews des artistes Mark Liam Smith, Mass Dousseurk, Robin Crofut-Brittingham, du directeur de la galerie Juno Youn et moi-même.

 

Sur ces œuvres

L'inspiration de Sandbanks

Cette œuvre a été produite suivant un court séjour à la plage du parc provincial Sandbanks près de Toronto l'été dernier. J'ai voulu recréer une peinture impressionniste abstraite d'une île entourée de plages avec ses bancs de sable émergeant des eaux peu profondes, telle que vue de haut, qui présenterait une version plus riche et plus colorée de sa composition lorsque vue du côté gauche et transitant progressivement vers une dominance blanche plus claire, afin de recréer un certain effet visuel semblable à celui de vagues courant le long de la toile.

Cette séquence alternée de lames blanches et colorées rappelle à l'esprit les animations zootropes de la fin du XIXe siècle, sa texture donnant l'illusion de vieilles bobines d'animation plâtrées sur la toile où chacune des lattes verticales représenterait en séquence une illustration légèrement différente.
 

Un processus créatif inusité pour Burning Down the House

Le tableau Burning Down the House

Le titre de cette œuvre fait référence à une chanson du même nom, composée et interprétée par les Talking Heads, l’un de mes groupes new wave favoris.*

En l’écoutant à maintes reprises au cours des derniers mois (et alors que je peignais ce tableau!), je remarquai à quel point les paroles de cette chanson m’interpelaient. Elles semblaient décrire à leur façon les dilemmes, défis et obstacles de tout artiste professionnel, ceux d’avoir eu à « brûler » une carrière respectable afin d’éviter d'« éclater en flammes » et de perdre la raison, de faire acte de foi pour « s’élancer dans le vide », d’écouter son for intérieur afin de suivre nos rêves dans l'espoir d’une certaine réussite… 

Ce n'est qu'un certain temps après que j’ai su que le chanteur et guitariste du groupe David Byrne avait déclaré dans un interview plusieurs années auparavant que les paroles n’avaient en fait absolument aucune signification quelconque, car elles avaient été composées à partir de syllabes absurdes lancées au hasard, simplement parce qu’elles "sonnaient bien" avec la musique...

Après réflexion, l’on pourrait même qualifier le texte de cette chanson comme étant abstrait, puisqu’il n’a en fait aucune signification ni représentatif de la réalité! Dans cette perspective, un parallèle peut être ainsi tracé entre la chanson et cette œuvre : avec la propension de l'esprit à vouloir combler les vides lorsque confronté à l'art abstrait, chacun y « voit » quelque chose à sa façon en tentant d'interpréter le tableau cherchant une quelconque base familière qui saurait donner un sens à un tel chaos.

_______________
* Premier single de leur cinquième album Speaking in Tongues, la chanson Burning Down the House devint en 1983 le plus grand hit Nord-Américain des Talking Heads. Retrouvez les paroles de la chanson sur Google Play Music.