Boutique en ligne

Découvrez mes plus récents tableaux et faites leur acquisition sur la boutique en ligne!

Burning Down the House

Burning Down The House – Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House - (Brick Wall)
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean (Right-Side View)
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House – Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House - (Brick Wall)
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean (Right-Side View)
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean
Burning Down The House - Sculptural oil painting by Louis-Bernard St-Jean

Burning Down the House

6,000.00

Louis-Bernard St-Jean
2016
Huile de noix de Grenoble et huile de lin sur toile
48" x 60" x 2.5"  (122 x 152 x 6.5 cm) 

Inspiration : Burning Down the House de Talking Heads

Acheter

À propos de ce tableau

Inspiration

Le titre de cette œuvre fait référence à une chanson du même nom, composée et interprétée par les Talking Heads, l’un de mes groupes new wave favoris.*

En l’écoutant à plusieurs reprises au cours des derniers mois (et alors que je peignais ce tableau), je remarquai à quel point les paroles de cette chanson m’interpelaient et portaient à réfléchir. Elles semblaient décrire à leur façon les dilemmes, défis et obstacles de tout artiste professionnel, ceux d’avoir eu à « brûler » une carrière respectable afin d’éviter « d'éclater en flammes » et de perdre la raison, de faire acte de foi pour « s’élancer dans le vide », d’écouter son for intérieur afin de suivre nos rêves dans l'espoir d’une certaine réussite… 

C’est un certain temps après que j’ai su par la suite que le chanteur et guitariste du groupe David Byrne avait déclaré dans un interview plusieurs années auparavant que les paroles n’avaient en fait absolument aucune signification quelconque, car elles avaient été composées à partir d’une série de syllabes absurdes lancées aléatoirement et choisies uniquement parce qu’elles s'adaptaient le mieux au rythme de la musique. D’une certaine façon, l’on pourrait même qualifier le texte de cette chanson comme une forme d'abstraction puisqu’il n’a ni aucune signification ni représentatif de la réalité!

Dans cette perspective, un parallèle peut être ainsi tracé entre la chanson et cette œuvre : avec la propension de l'esprit à vouloir combler les vides lorsque confronté à l'art abstrait, chacun y « voit » quelque chose à sa façon en tentant d'interpréter le tableau cherchant une quelconque base familière qui saurait donner un sens à un tel chaos.

Technique

Deuxième tableau en grand format d'une nouvelle série, où j'explore davantage le style texturé vertical que j'ai découvert et développé au cours des deux dernières années.

La texture unique du tableau est fait à l'aide d'un couteau à palette, en sculptant et repoussant de façon répétitive des couches épaisses de peinture à l'huile en un pattern semblable à une série de petites lattes verticales.

Ce pattern crée un effet d'écran lenticulaire qui focalise la lumière au-devant de l'œuvre d'art et vers le spectateur, augmentant la luminosité du tableau tout en lui donnant une qualité tactile des plus invitantes.

De plus, cet effet lenticulaire change l'aspect de l'œuvre lorsqu'elle est vue sous différents angles, transformant la composition du tableau selon le point de vue de l'observateur en présentant différentes versions du même sujet.

_______________

* Premier single de leur cinquième album Speaking in Tongues, la chanson Burning Down the House devint en 1983 le plus grand hit Nord-Américain des Talking Heads.
Paroles : Burning Down The House by Talking Heads